Aller au contenu

Verbes

Introduction

Un verbe indique une action ou un événement, ex. manger, parler, penser, voir…

Un verbe peut impliquer un agent et un objet. L'agent fait une action, il en est à l'origine, et l'objet reçoit ou subit l'action.

L'ordre SVO

Le pandunia est une langue dont les phrases suivent généralement un ordre agent–verbe–patient i.e. sujet–verbe–objet.

mau yam muxu. – Le chat (S) mange (V) la souris (O).

Ici mau 'chat' est l'agent et muxu 'souris' est l'object.

mi saf kamar. – Je nettoie une chambre.

Le phrase passif

Strictement parlant, il n'existe pas de voix passive en pandunia, car il y a pas de marquer général du passif qui pourrait doner l'information précise. Autrement dit, la voix passive et active ont la forme commune. Si le sujet ne précise pas les cas comme animé/inanimé, actant/patient, la même forme peut être ambiguë d'un cas à l'autre.

koko le yam. – Le poulet a déjà mangé. ou Le poulet est déjà mangé (par nous).

Cet exemple est un cas particulier. Dans les communications courantes, cette ambiguïté est levée par la fontion sémantique du sujet. La phrase suivant ne peut qu'être interprétée par la voix active.

mi le yam. – J'ai déjà mangé.

Et la phrase suivant ne peut qu'être interprétée par la voix passive.

keke le yam. – La gâteau est déjà mangé.

La phrase passive peut être marquée par la verbe auxiliaire be.

koko be yam. – Le poulet est mangé.
kamar be saf. – Chambre est nettoyée.

On peut indiquer l'agent avec la préposition de.

koko be yam de mimen. – Le poulet est mangé par nous.
kamar be saf de mi. – Chambre est nettoyée par moi.

Verbes auxiliaires des aspects

Il n'y a pas d'expression systématique du temps en pandunia, mais le système des aspects est assez complet.

xuru 'commencer' indique le début d'une action ou la transition vers une nouvelle situation.

mi xuru fuku la kote. – Je commence à porter le manteau. ~ Je mets le manteau.
kaguji ya xuru hogo. – Le papier commence à brûler.
tu xuru yam. – Tu commences à manger.

fin 'finir' indique la fin d'une action..

damen fin haha. – Ils arrêtent de rire.
kaguji ya fin hogo. – Le papier a cessé de brûler.
tu fin yam. – Tu arrêtes de manger.

pul 'compléter' indique qu'une action est bien faite.

tu pul yam un piza. – Tu as complètement mangé une pizza.
mi pul vide la filme. – J'ai fini de regarder le film. / J'ai regardé le film complètement.

fen 'partiellement' indique que l'action n'est que partiellement effectuée.

tu fen yam un piza. – Vous avez mangé une partie de la pizza.
mi fen vide la filme. – J'ai regardé une partie du film.

zai 'être présent' indique qu'une situation se produit actuellement.

mi zai yam un piza. – Je suis en train de manger une pizza.

dur 'durer, continuer' indique qu'une situation est en cours.

mi dur yam la piza. – Je continue à manger la pizza.

ada 'être habitué à' indique qu'une action est effectuée régulièrement.

mi ada gul yo bir. – J'ai l'habitude de boire de la bière.

le 'achever' indique l'aspect accompli ou achevé. Il indique qu'une action s'est produite dans le passé et est toujours en cours, ou est pertinente pour la situation actuelle.

da le e guru. – Il ou elle est déjà enseignant.
mi no le gul yo alkohol. – Je n'ai pas encore bu d'alcool.
mi le no gul yo alkohol. – Je ne bois déjà plus d'alcool. (J'ai déjà achevé la situation où je ne bois pas d'alcool.)
mi le don la buku to damen. – Je leur ai déjà donné le livre.
damen no le ridon da to mi. – Ils ne me l'ont pas encore rendu.
mi le lai to site. – Je suis déjà venu en ville.

pas 'passer' Il indique qu'une action est terminée et n'est plus pertinente pour la situation actuelle.

mi pas don la buku to damen. – Je leur ai donné le livre. (Peut-être qu'ils ne l'ont plus ou qu'ils l'ont rendu.)
mi pas vizite Franse. – J'ai visité la France une fois.
mi pas ada gul yo bir. – J'avais l'habitude de boire de la bière.
mi pas lai to site. – Je suis venu en ville une fois.

xa 'sera, –rai' indique que l'événement se produira plus tard ou dans le futur.

da xa e guru. – Il ou elle sera enseignant(e).
mi no xa gul bir. – Je ne boirai pas de bière.

Prépositions

Prépositions de lieu et de temps

Le pandunia possède trois prépositions basiques de lieu et de temps.

a – présence, lieu où l'on est ou moment (en général): avec, à, dans, sur, au cours de, pendant, durant
de – origine, début ou cause: de, à partir de, depuis, parce que, car
to – destination, fin, objectif ou but : à, jusqu'à, pour, alors

Une préposition introduit un complément prépositionnel. Dans un complément prépositionnel simple, la préposition est complétée par un pronom ou un groupe nominal.

mi a hotel. – Je suis à l'hôtel.
mi sona a hotel. – Je dors à l'hôtel.
mi sona de xam to suba. – Je dors du soir au matin.
mi safar de London to Paris. – Je voyage de Londres à Paris.

Les prépositions peuvent être aussi complétées par un groupe verbale. Dans ce cas, elles se réfèrent au temps.

mi dele de tu gowa. – J'ai attendu depuis que tu es parti.
mi dele to tu lai dome. – J'attends que tu viennes à la maison.
mi dele a tu sona. – J'attends pendant que tu dors.

a

a est une préposition aux nombreux sens. a signification de base est "avec".

mi lipa a dom.
Je suis debout avec maison.
Je me tiens devant la maison / tout près de la maison.

mi loga a pandunia.
Je parle avec pandunia.
Je parle en pandunia.

mi loga a dosti a pandunia a fon.
Je parle avec ami.e avec pandunia avec téléphone.
Je parle avec un ami.e en pandunia au téléphone.

Verbes comme prépositions

En pandunia certains verbes fonctionnent comme le feraient des prépositions en français.

mi gata pang. – Je coupe pain.
mi gata pang, uze caku. – Je coupe pain, utilise un couteau. ~ Je coupe du pain avec un couteau.

mi dele dur du hor. – J'attends, (ça) dure deux heures. ~ J'attends pendant deux heures.

Verbes sans prépositions

Les prépositions ne sont pas utilisées aussi fréquemment en pandunia qu'en anglais. Dans de nombreuses phrases, le verbe seul suffit.

mi lai dom. - Je viens (à) la maison.
tu side kursi. - Tu es assis (sur) une chaise.
ya lala sofa. - Il ou elle est allongée (sur) le canapé.
pexe boi daria. - Des poissons nagent (dans) la mer.
jangja marce dau. - Des guerriers défilent (dans) la rue.

Préposition de relation

La préposition ka indique la manière ou le style. Elle correspond en français aux prépositions comme, que, et comme si.

mi sabi pandunia ka guru. – Je connais le pandunia comme un maître.

ka met en relation le verbe ou l'adjectif avec l'élément comparé. Dans l'exemple ci-dessus sabi (savoir) est le verbe et guru (maître) est l'élément de comparaison.

ka est aussi utilisé quand on compare des adjectifs.

baca e min dai ka pa. – L'enfant est moins grand que le père.
cin pa e par dai ka pa. – Grand-père est aussi grand que père.

ka met en relation les adverbes de comparaison - max (plus), min (moins) and par (aussi, autant) - et l'élément comparé, pa (père) dans les exemples ci-dessus.