Le pandunia utilise l’alphabet latin de base pour son Ă©criture. Voici l’alphabet du pandunia ainsi que les symboles de l’alphabet phonĂ©tique international (API).

Pandunia: a b c d e f g h i j k l m n o p r s t u v w x y z
API: a b tʃ d e f g h~x i dʒ kÊ° l m n o pÊ° r~Éč s tÊ° u v w~ʋ ʃ j z~dz

Le pandunia se prononce exactement comme il s’écrit, comme l’espagnol. Il n’y a pas de lettre muette. Chaque lettre a un son, toujours le mĂȘme.

Consonnes

p  b  f  v  m  w
t  d  s  z  n  l  r
c  j  x        y
k  g  h

La plupart des consonnes se prononcent comme en français. Ainsi, la prononciation de b, d, f, k, l, m, n, p, t, v, z est facile et habituelle.

Les consonnes suivantes se prononcent différement en pandunia et en français :

  • g se prononce toujours comme dans gĂąteau.
  • r est prononcĂ© roulĂ© si possible, comme en espagnol ou en italien. D’autres prononciations sont acceptables.
  • s est toujours lĂ©ger comme dans souris.
  • x se prononce toujours comme le « ch » de chat.
  • c se prononce comme le « tch » de tchĂąo !.
  • j est prononcĂ© comme le « dj » dans Djibouti.
  • n se prononce avec le bout de la langue sauf dans les combinaisons de lettres nk et ng, oĂč le « n » est vĂ©laire /Ƌ/ comme dans les mots anglais banker et finger. En fin de mot, le « g » de ng peut ĂȘtre muet. Ainsi, le mot pang peut se prononcer /paƋ/ ou /paƋg/.
  • h est aspirĂ© comme dans hello en anglais, ou comme dans certains rires, retranscrits par ha ha ha.

Voyelles

Le Pandunia a 5 voyelles.

i   u
e   o
  a

Elles se prononcent comme suit : a comme dans papa, e comme le « é » de café, i comme dans joli, o comme le « eau » de chapeau et u comme le « ou » de hibou. Ce sont des voyelles pures, donc leur qualité ne change pas au cours de leur durée.

Les semi-consonnes y et w se prononcent comme dans youpi et wapiti.

Accent tonique

L’accent est sur la syllabe qui est avant la derniùre consonne :

  • maw /mĂĄw/, beng /bĂ©ng/
  • komun /komĂșn/, bazar /bazĂĄr/, kamis /kamĂ­s/, sofah /sofĂĄh/
  • novi /nĂłvi/, musike /musĂ­ke/, arabi /arĂĄbi/
  • dunia /dĂșnia/, arabia /arĂĄbia/

    dunia si momi sundar planete.
    /dĂșnia sĂ­ mĂłmi sundĂĄr planĂ©te./

    me wana loga komun bax, le si pandunia.
    /mĂ© wĂĄna lĂłga komĂșn bĂĄx, lĂ© sĂ­ pandĂșnia./

    darsogur sida sa sofah.
    /dĂĄrsogĂșr sĂ­da sĂĄ sofĂĄh/

Majuscules

Le pandunia s’écrit normalement en minuscules. Les lettres majuscules peuvent ĂȘtre au dĂ©but des phrases et des noms propres, tels que les noms de personnes et d’endroits, mais ce n’est pas nĂ©cessaire.

Il y a trois raisons pour lesquelles les majuscules ne sont pas nécessaires :

  1. L’écriture reprĂ©sente un discours et il n’y a pas de « sons majuscules » dans un discours au dĂ©but des noms propres et autres noms en majuscules ;
  2. La plupart des systĂšmes d’écriture et alphabets du monde n’ont pas de majuscules ;
  3. Il est plus simple d'utiliser seulement des minuscules.

Remarque ! Ce n’est pas une erreur d’utiliser des majuscules. Certaines personnes le font machinalement parce qu’elles y ont Ă©tĂ© habituĂ©es dans d’autres langues. Mais les majuscules ne sont quand mĂȘme pas nĂ©cessaires et pas recommandĂ©es.

Les majuscules sont utilisées dans les abréviations des standards internationaux. Par exemple : 10 Mb (des mega bit), 100 Gb (hon giga bit), 2 mm (du mili metre), 1 kJ (un kilo jul).

Mise en Ă©vidence des syllabes

[-] Il est possible de scinder les mots en syllabes avec un trait d’union, placĂ© entre les syllabes. Par exemple : bin, ka-fe, yu-mor, pos-ta.

Ponctuation

[.] Tout type de phrase peut ĂȘtre terminĂ© par un point.

[?] Il est Ă©galement possible de terminer une question par un point d’interrogation.

[!] Un point d’exclamation indique une emphase ou un cri.

[
] Des points de suspension peuvent ĂȘtre utilisĂ©s pour indiquer une phrase incomplĂšte ou de l’incertitude.

[:] Un deux-point indique le dĂ©but d’une explication ou d’une liste.

[,] Une virgule indique une courte pause ou une séparation entre des assertions ou des éléments de liste.

Lors de textes informels, des Ă©moticones et des emojis peuvent ĂȘtre utilisĂ©s pour indiquer une humeur. Par exemple, :) indique la joie et :( indique de la tristesse.

me vida te :) = Je te vois.
me ni vida te :( = Je ne te vois pas.

Structure des mots

La structure la plus commune en Pandunia est CVCV (C = consonne, V = voyelle).

La combinaison de syllabes la plus lourde est CLVCCVC, oĂč L est une consonne liquide (l ou r). Le mot kristal en est un exemple.

Les consonnes initiales sont limitées à :

  1. N'importe quelle consonne simple exceptĂ© /Ƌ/
  2. Occlusive + liquide
    • pl, bl, kl, gl
    • pr, br, tr, dr, kr, gr
  3. ny

Les groupes de consonnes centrales sont limitées à :

  1. Sonante (m, n, Ƌ, l, r) + occlusive or affriquĂ©e
    • mp, mb, nt, nd, nk, ng, nc, nj
    • lp, lb, lt, ld, lk, lg
    • rp, rb, rt, rd, rk, rg
  2. Sonante + silibante
    • ns, ls, rs
    • nz, lz, rz
    • nx, lx, rx
  3. Silibante + occlusive
    • st, sp, sk
  4. Occlusive + liquide (voir ci-dessus)

Les consonnes finales autorisées sont:
h, l, m, n, ng, r, s, w, x, y