Les plus courantes

Combien de personnes parlent le Pandunia ?

Pour le moment les locuteurs du Pandunia se comptent en dizaines, car la langue est récente.

Comment puis-je aider Ă  faire connaĂźtre le Pandunia ?

Apprenez le Pandunia ! Parlez-le avec d'autres ! Parlez-en autour de vous ! Ecrivez des récits ou des articles, faites des vidéos, enregistrez des podcasts, écrivez des chansons, etc.

Vous pouvez également nous aider en traduisant le contenu de ce site et en corrigeant les erreurs qu'il pourrait contenir. Les contenus ("le code source") de ce site sont stockés sur GitHub. Si vous ne connaissez pas les principes de fonctionnement de Git, transmettez vos changements par mail à risto@pandunia.info

Quand le Pandunia a-t-il été créé ?

Les créateurs du Pandunia ont commencé ensemble l'élaboration d'une langue en 2005. L'idée de base était de créer une langue auxiliaire à l'échelle mondiale et pour ce faire, de nombreuses pistes ont été étudiées afin de déterminer sa structure et son vocabulaire. Le nom Pandunia existait déjà en 2007, mais c'est seulement en 2016 que la langue pris sa forme "finale" - bien que les langues évoluent tout le temps !

Que représente le drapeau Pandunia ?

Le drapeau Pandunia représente l'égalité mondiale. On peut y distinguer une planÚte bleue sur fond spatial et un signe égal superposé à la terre.

Pourquoi la mascotte de Pandunia est un ornithorynque Ă  bec de canard ?

L’ornithorynque est un animal de l’est de l’Australie. Ses particularitĂ©s anatomiques (bec de canard, queue de castor, pieds de loutre) font de ce mammifĂšre une crĂ©ature inhabituelle, tout comme l’est le Pandunia avec un mĂ©lange de mots et de grammaires des quatre coins du globe.

Passé, présent et futur

Je veux changer quelque chose en Pandunia. Que dois-je faire ?

Si vos changements sont mineurs, vous devriez d'abord les mettre en pratique avec d'autres personnes afin de voir si ils fonctionnent bien. Si ces changements sont pertinents, alors ils seront intégrés à la langue.

La crĂ©ation de langues dĂ©rivĂ©es est trĂšs courante dans la communautĂ© des langues auxiliaires. L'espĂ©ranto en est sans doute la meilleure reprĂ©sentation et compte lui-mĂȘme une centaines de dĂ©rivĂ©s tel que l'Ido, mais la plupart des gens n'en n'ont jamais entendu parler. A ce jour, l'espĂ©ranto demeure la plus populaire des langues auxiliaires.

Il vaut mieux avoir une grande langue avec plusieurs dialectes que plusieurs langues concurrentes.

Quelles sont les langues qui ont influencé la grammaire du Pandunia ?

Le Pandunia a été influencé à la fois par des langues naturelles et des langues construites.

  • Les langues naturelles avec une grammaire isolante ont Ă©tĂ© un modĂšl trĂšs utile. La "structure pivot" qui vient du chinois en est un parfait exemple.
  • Les travaux des premiers idĂ©olinguistes (ou conlangers) ont Ă©tĂ© une vĂ©ritable source d'inspiration.
    • L'espĂ©ranto, l'Ido, le Novial etc. ont Ă©tĂ© Ă©tudiĂ©s de prĂšs.
    • Le Latino sine Flexione, le Lingua Sistemfrater and l'Interglossa ont tous des grammaires isolantes finement pensĂ©es.
  • Les langues de contact naturelles fourmillent d'idĂ©es intĂ©ressantes ; en particulier lorsqu'on observe deux locuteurs de langues natives diffĂ©rentes tenter de crĂ©er une langue de circonstance avec une grammaire isolĂ©e.

"L'arbre généalogique" du Pandunia est présenté dans le schéma ci-dessous.

Langue auxiliaire

Qu'est-ce qu'une "worldlang" ?

Une worldlang est une langue construite qui emprunte son vocabulaire, sa prononciation et éventuellement sa grammaire à différentes familles de langue du monde. Il en existe de nombreuses et une partie d'entre-elles est listée ici.

En quoi le Pandunia diffĂšre-t-il des autres langues auxiliaires ?

  • Le vocabulaire du Pandunia est composĂ© Ă  par Ă©gal de mots occidentaux (grĂ©co-latins), de mots perso-arabes, de mots chinois et de mots indiens. De nombreuses langues auxiliaires se limitent Ă  un vocabulaire presque exclusivement occidental, ce qui n'est pas idĂ©al pour une langue mondiale.
  • L'internationalitĂ© est le premier critĂšre de sĂ©lection des mots en Pandunia. Tous les mots en Pandunia sont connus de nombreuses nations et elles ne se limitent pas au seul monde occidental.
  • La grammaire du Pandunia est concise, mais nĂ©anmoins trĂšs flexible. Les structures grammaticales sont limitĂ©es et intelligement exploitĂ©es.
  • Le Pandunia est une langue rĂ©ellement neutre. Il n'a pas pour but "d'imiter" les langues comme le font par exemple l'EspĂ©ranto, l'Ido ou encore l'Interlingua qui s'inspirent largement des langues indo-europĂ©ennes.

L'espéranto a-t-il contribué à la naissance du Pandunia ?

Au début, il a été une importante source d'inspiration, cependant son influence sur la langue finale est plutÎt anecdotique. Le pandunia a une structure et un vocabulaire trÚs différent de l'espéranto.

Les créateurs du Pandunia connaissent-ils l'histoire du mouvement IAL/LAI ?

Oui, voici quelques-unes des leçons les plus importantes à tirer de l'histoire du mouvement international des langues auxiliaires (International Auxiliary Languages / Langues Auxiliaires Internationales).

  • Plus de 99% des LAIs ne survivent pas sur le long terme
  • Les langues qui sont crĂ©Ă©es sans modĂšle prĂ©existant (appelĂ©es langues a priori) ont de trĂšs faibles chances de survie.
  • Les langues qui imitent et simplifient une ou plusieurs langues naturelles ont des chances de survie.
  • Parmi un grand nombre de langues similaires, une seule a de bonnes chances de rĂ©ussir.
  • Le succĂšs peut ĂȘtre de courte durĂ©e. (Rappelez-vous le VolapĂŒk et l'Ido.)
  • Les raisons rationnelles n'expliquent pas le succĂšs. La "meilleure" langue ne gagne pas nĂ©cessairement.
  • Les grandes organisations internationales, telles que l'ONU ou l'UE, accordent trĂšs peu d'attention aux LAIs. C'est donc aux mouvements de base qu'il appartient de pousser une LAI vers le succĂšs.

Le Pandunia devrait-il remplacer l'anglais ?

Le Pandunia n'a pas pour but de remplacer l'anglais ou n'importe quelle autre langue ; les gens ont la possibilité de parler plusieurs langues et il les parlent pour différentes raisons. Certaines personnes parlent une langue à la maison, une autre au travail et encore une autre lors de voyages à l'international ; le Pandunia fera naturellement partie de l'une d'entre-elles.

D'une certaine maniÚre, l'anglais ne sera jamais remplacé ; ceux qui le parlent aujourd'hui le parleront demain, mais de nouvelles générations prendront place et elles seront libres de choisir le ou les langues dans lesquelles elles veulent dialoguer. On ne sait pas de quoi demain sera fait ; l'anglais demeurera-t-il la principale langue internationale ou sera-t-il remplacé par une autre langue ? On ne saurait le dire, car les langues suivent un processus naturel que l'on ne peut pas prédire à l'avance. Différentes langues furent parlées par le passé et d'autres langues seront parlées dans le futur.

Vous ĂȘtes donc libre de parler Pandunia, Anglais ou tout autre langue si le coeur vous en dit :)

Grammaire et vocabulaire

Pourquoi le Pandunia a-t-il choisi une structure de langue isolante ?

Différentes structures ont été envisagées et testées au cours du développement du Pandunia. Le choix se situait entre une structure agglutinante et une structure isolante.

  1. Dans une langue agglutinante, chaque mot peut ĂȘtre clairement divisĂ© en parties constitutives. Par exemple, le mot espĂ©ranto "niaj" (notre) se compose de trois parties : ni- (nous), -a- (marqueur adjectival) et -j (marqueur du pluriel).
  2. Dans une langue isolante, chaque mot se compose d'une seule partie. Par exemple, en chinois mandarin, le mot "notre" se compose de trois mots distincts : "wǒ" (pronom Ă  la premiĂšre personne), "men" (marqueur du pluriel) et "de" (marqueur possessif). Ensuite, ils sont simplement assemblĂ©s : wǒmende (æˆ‘ä»Źçš„).

Le Pandunia est une langue analytique avec un peu d'agglutination. Il utilise des mots séparés pour exprimer des choses comme la personne, le nombre, l'humeur, le temps et l'aspect, qui s'expriment généralement par inflexion dans des langues agglutinantes et infléchissantes.

Pour voir la diffĂ©rence, comparons une mĂȘme phrase en espĂ©ranto (langue agglutinante) et en Pandunia.

Esperanto: Mi vol|as  vid|i  vi|a|j|n  du  bel|a|j|n  okul|o|j|n  nun.
Pandunia:  mi wol     wid|a  tu da     do  sundar     yen         nun.
----------
Anglais:   I  want to see    your      two beautiful  eyes        now.
Français:  Je veux    voir   tes       deux beaux     yeux        maintenant.

Pourquoi la lettre X se prononce SH ?

Le Pandunia suit le principe phonétique une lettre, un son ; un son, une lettre.

Il n'y a pas de lettre dĂ©diĂ©e pour /ʃ/ dans l'alphabet latin. Ce son est reproduit en combinant deux lettres ou plus comme CH en français, SH en anglais, SCH en allemand, SJ en suĂ©dois, SZ en polonais, Ć  en tchĂšque et ƞ en turc.

Cependant, une poignĂ©e de langues utilisent la lettre X pour reproduire le son /ʃ/. Le basque et le maltais le font sans exception. Le portugais et le catalan sont moins cohĂ©rents, mais la lettre X reprĂ©sente cependant assez frĂ©quement le /ʃ/ . Le mot Pandunia xampu s'Ă©crit exactement de la mĂȘme façon qu'en portugais ; il signifie shampooing.

Dans le systĂšme de romanisation chinois - le PÄ«nyÄ«n -, la lettre X est reprĂ©sentĂ© par le symbole /ɕ/ qui est proche de /ʃ/. Le Pandunia utilise beaucoup de mot avec le son X (ch) chinois, par exemple xia, xim, xin et xuxi.

Pourquoi la lettre C se prononce TCH ?

En fait, il existe plusieurs langues oĂč C se prononce TCH. Certaines d'entre elles sont indonĂ©siennes, Hausa, Oromo et Rwandais. En italien, lorsque le C est suivi de E ou I, on le prononce /tʃ/ (tch) comme dans cello et cappuccino.

D'autre part, la lettre C peut avoir plusieurs sonorité en français comme en anglais. Puisqu'il est tout à fait possible de représenter le C dur par la lettre K et le C mou par un S, on peut donc utiliser la lettre C pour prononcer le son TCH.

"Salam" ne devrait-il pas signifier "paix" ?

Dans de nombreuses langues, les expressions de salutation ont un rapport avec la paix, la santĂ© ou le bien-ĂȘtre. Les origines du mot salam en Pandunia remonte Ă  la racine trilitĂ©rale sĂ©mitique SLM qui couvre une variĂ©tĂ© de significations incluant la sĂ©curitĂ©, la sĂ©curitĂ©, la paix et la santĂ©. De mĂȘme, le mot anglais salutation (et salut en français) remonte au latin "salus", qui signifie sĂ»retĂ©, sĂ©curitĂ©, santĂ© et bien-ĂȘtre.

Ainsi, la signification du mot salam est plus grande que celle de la paix ; cela signifie le bien-ĂȘtre en gĂ©nĂ©ral. Vous pouvez donc l'utiliser pour souhaiter du bien dans toutes sortes de situations, pas seulement quand vous rencontrez quelqu'un. Vous trouverez de nombreux exemples dans la leçon sur les phrases courantes.

Pourquoi le Pandunia n'emprunte des mots qu'aux langues les plus répandues ?

Le Pandunia a des mots en commun avec presque toutes les langues du monde.

Environ 6500 langues sont parlĂ©es dans le monde aujourd'hui. Si on prenait un mot de chaque langue, il y aurait 6500 mots dans le dictionnaire. Ça semble suffisant, non ?

Cependant ce n'est pas si simple, car tous les mots ne sont pas égaux ; certains sont plus fréquents que d'autres. Selon la loi Zipf, le mot le plus fréquent se produira environ deux fois plus souvent que le deuxiÚme mot le plus fréquent, trois fois plus souvent que le troisiÚme mot le plus fréquent, etc. Selon cette rÚgle, seulement 150 mots représenteront plus de la moitié de tout ce qui est dit et écrit dans une langue donnée. Les 6350 mots restants ne seraient pas ou peu utilisés.