Cultures du monde

Hartmut Traunmuller a divisé le monde en quatre sphères culturelles majeurs dans son article A Universal Interlanguage: Some Basic Considerations. Les langues au sein d'une certaine sphère culturelle partagent des mots (mots d'emprunt et mots d'emprunt traduits) et des concepts culturels. Les quatre sphères culturelles majeurs sont :

  1. La sphère culturelle européenne (occidentale)
  2. La sphère culturelle afro-asiatique (islamique)
  3. La sphère culturelle sud-asiatique (indienne)
  4. La sphère culturelle de l'Asie de l'Est (chinoise)

Elles sont grossièrement entourées dans l'image ci-dessous.

Samuel P. Huntington a présenté une division de l'humanité en civilisations dans son célèbre livre The Clash of Civilizations and the Remaking of World Order (1996) - sa division correspond à celle de Traunmuller. Selon Huntington, la civilisation est le rang le plus élevé de l'identité culturelle des peuples ; elle est définie par la langue, l'histoire, la religion, les coutumes et les institutions.

Civilisation Zone géographique Religion Langue primitive
Orthodoxe de l'Est Europe de l'Est et Asie du Nord Christianisme orthodoxe oriental Grec
Occidentale Europe, Amérique du Nord et Australasie Christianisme catholique et protestant Latin
Latino-américain Amérique du Sud et Amérique centrale Christianisme catholique Latin
Africaine Afrique subsaharienne Christianisme africain -
Islamique Afrique du Nord et Asie du Sud Islam Arabe
Hindou Sous-continent indien Hindouisme Sanskrit
Bouddhiste Indochine, Sri Lanka, Tibet Bouddhisme Theravada Pali
Sinitique Chine, Corée et Vietnam Confucianisme Chinois médiéval
Japonais Japon Shintoïsme et bouddhisme Chinois médiéval
Pays isolés Éthiopie Christianisme éthiopien Ge'ez
Israël Judaïsme Hébreu
Haïti Catholicisme et Vodou -

Ce type de classification demeure discutable, parce que trop générale. Cependant, il nous aide à comprendre qu'il existe de nombreuses cultures plutôt bien développées et profondément enracinées dans le monde.

La langue et la culture sont étroitement liées l'une à l'autre. De ce fait, il est important de représenter chaque culture et son vocabulaire afin d'élaborer une langue mondiale.

Langues auxiliaires régionales

De nombreuses langues construites sont basées presque exclusivement sur du vocabulaire occidental ; c'est-à-dire issu du Grec et du Latin. Ces langues peuvent être qualifiées de langues Euro-centrées/Euro-centriques ou encore d'Euro-langues, parce qu'elles se limitent à l'occident et rarement au-delà. Certaines des langues construites les plus connues sont des Euro-langues :

  • Esperanto (publié en Russie impériale en 1887)
  • Ido (France, 1907)
  • Occidental/Interlingue (Estonie, 1922)
  • Novial (Danemark, 1928)
  • Interlingua (USA, 1951)
  • Lingua Franca Nova (USA, 1966)
  • Glosa (UK, 1972)

Certaines Euro-langues essaient même d'être compréhensibles "à première vue" ; ce qui n'est possible que si la langue en question ressemble à des langues existantes vis-à-vis desquelles nous sommes déjà familier. De ce fait, la plupart d'entre-elles essaient de ressembler au latin ou à des langues latines modernes telles que l'Italien, mais bien souvent elles échouent à se faire connaître au sein même de l'occident et il est peu probable qu'une autre partie du monde les adoptent.

Certaines langues auxiliaires ont été créées pour d'autres régions, comme l'afrihili pour l'Afrique.